Petits pas de géants en Provence

L’année où j’ai fait ma licence en arts plastiques à l’Université d’Aix-Marseille, en 1991, j’ai séjourné avec mon amoureux et notre fils de 4 ans dans ce magnifique coin de pays. Nous avons parcouru la Provence en tous sens et découvert un coin de pays fascinant, d’une rare beauté. Pas celle louangée des touristes, ruisselante de couleurs. Plutôt un territoire aride dominé par une terre brûlée et la danse figée des platanes. Une sombre Provence recouverte de sols calcaire cuits par le soleil, dont la lumière est assombrie par les fers forgés des balcons et par les ciels d’un bleu trop pur. Alain, mon amoureux, en a fait mille portraits… 3000 en fait. Tous déclinés dans des contrastes bruts de noir et de blanc. Il passait des heures à sillonner et photographier les ruelles de la ville d’Aix-en-Provence, les façades d’édifices les plus abîmées, les troncs de platanes les plus tordus. Alain portait un intense regard sur tout et affectionnait particulièrement les lieux que personne ne regarde. Puis il développait ses négatifs et en faisait des tirages, à quatre pattes dans la chambre de bain, là où il avait installé sa chambre noire.

Disparu trop vite, et surtout trop tôt, il ne reste de lui que ses innombrables négatifs qui dorment depuis, dans des cartons. Pendant des années, je n’ai pas osé toucher à ce trésor, trop immense pour que j’y plonge. Un jour, j’ai pensé qu’Alain aurait été heureux de voir vivre mes créatures, mes Géants, déambuler dans ses créations à lui. Ce serait l’union créatrice de nos deux regards à nouveau rassemblés comme à l’époque de nos jours heureux. Alors, devant ses tirages photos, j’ai photographié quelques sculptures comme si celles-ci prenaient vie entre deux mondes.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s